On ne vous présente plus le reconditionnement électronique, cette nouvelle alternative permettant de donner une seconde vie à un appareil électronique. Ces dernières années, le marché du reconditionnement a pris de plus en plus d’ampleur en France. Comment et pourquoi les entreprises se tournent-elles vers ce secteur du reconditionnement ? Découvrez les atouts principaux de cette option aussi bien pour votre organisation que pour l’environnement.  

Ce secteur affiche une hausse de 10 % de son chiffre d’affaires rien que pour l’année 2020. Aujourd’hui, le marché mondial du reconditionné est estimé à plus de 50 milliards d’euros, dont 22 milliards d’euros concernant essentiellement les smartphones. Plusieurs entreprises comme Recommerce, BackMarket ou encore Hubside se sont spécialisées dans ce secteur.

Une solution hybride, c’est possible ?

Le reconditionnement des appareils électroniques est un secteur qui a le vent en poupe car de plus en plus sollicité, notamment chez les entreprises et les professionnels !

L’un des principaux avantages du reconditionné est évidemment le prix. Un appareil reconditionné coûte moins cher qu’un appareil électronique neuf. Sachez qu’un appareil reconditionné offrira un niveau de performance égal à un appareil neuf et sa durée de vie sera similaire voire plus longue. Les modèles reconditionnés seraient en moyenne 30 % à 50 % moins coûteux que les neufs. Et ils sont vendus avec des garanties de 6 mois à 1 an en fonction des revendeurs. Ce business s’avère être un atout considérable pour les entreprises TPE ou PME, voire multinationales souhaitant évoluer et innover dans certains de leurs produits et services hardwares. En résumé, le reconditionnement des appareils est une méthode simple pour les entreprises d’économiser. Effectivement, l’achat des produits hardwares à grande échelle s’avère être particulièrement onéreux, ce qui peut être un inconvénient pour les petites et moyennes entreprises ayant un budget restreint. Pour cette raison, l’offre du reconditionnement constitue un réel avantage pour un abaissement conséquent des coûts de l’entreprise et de ses investissements. Plusieurs entreprises de reconditionnement tels que BackMarket ou encore Recommerce proposent aux entreprises d’échanger leur flotte de mobiles et ordinateurs avec des modèles de seconde main. Les économies réalisées par les entreprises qui font le choix de se doter d’une flotte de mobiles ou ordinateurs reconditionnés peuvent être du coup réinvesties dans d’autres centres de coûts.

Le saviez-vous ? 
L’Assemblée Nationale et le Sénat se sont accordés sur le principe d’inscrire l’impact environnemental du numérique au bilan RSE des entreprises. Si la proposition de loi est adoptée, les petites et moyennes entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu devraient bientôt pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 50% des dépenses engagées.

Qu’en est-il des professionnels ?
Le marché du reconditionné représente environ 10% des ventes de téléphones en France et dans le monde. Le reconditionnement électronique n’est plus seulement réservé aux particuliers, de plus en plus les professionnels sont amenés à s’équiper à leur domicile et soumis à des budgets précis. Durant la crise sanitaire, les produits reconditionnés ont attiré un grand nombre de professionnels en télétravail. Le baromètre 2021 de Recommerce, nous indique que 50% des professionnels seraient prêt à acheter un smartphone reconditionné. Certains revendeurs spécialisés tel que Certideal, pour ne citer que celui-ci, ont mis à disposition une plateforme où les professionnels peuvent obtenir des appareils reconditionnés ou renouveler leur flotte mobile.

Le reconditionnement électronique, un acte RSE !

En 2019, le numérique a émis 15 millions de tonnes équivalent carbone, soit 2% du total des émissions de la France. Ce chiffre, issu du rapport rendu par la mission d’information sur l’empreinte environnementale du numérique, devrait atteindre 24 millions à l’horizon 2040. Les principaux facteurs de cette pollution numérique sont les smartphones, les ordinateurs et les tablettes. Ces seuls appareils engendrent 81% des impacts environnementaux du numérique, dont 70% est due à la fabrication. Le reconditionnement réduit la pollution numérique. C’est un atout pour la protection de l’environnement et pour l’entreprise. Voici pourquoi :

– Le reconditionné, un aspect attrayant pour les salariés ? 
Proposer des appareils reconditionnés peut s’avérer être un atout intéressant pour promouvoir votre marque employeur. Selon le baromètre 2020 de la perception RSE, une démarche RSE constitue un sujet prioritaire pour 86% des salariés (et l’environnement en particulier pour 47% d’entre eux). L’étude établit même un lien entre RSE et attachement à l’entreprise, puisque 79% des salariés se projettent toujours dans leur société d’ici trois ans lorsque celle-ci est dotée d’un service ou d’une fonction RSE, contre 68% lorsque ce n’est pas le cas.

Une image de marque soignée ? 
Communiquer sur votre démarche RSE, en rapport à vos flottes d’appareils reconditionnés, peut s’avérer être une opportunité de soigner votre image de marque. Vous pourrez ainsi démontrer un effort citoyen auprès de vos collaborateurs. 

Quelques exemples de réussites du secteur ! 

BackMarket, nouvelle recrue du club des “licornes”, compte 5 millions de clients en 2021 (contre 1,5 million en juillet 2019). 
Recommerce, spécialiste du reconditionné, enregistre en 2019 un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros et a racheté plus de 3,3 millions de téléphones depuis sa création. 
Smaart a réalisé un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros en 2018.

Les entreprises qui optent pour les appareils reconditionnés limitent non seulement leur impact environnemental mais se positionnent également comme des entreprises susceptibles de séduire ses collaborateurs tout en réalisant des économies. Alors qu’attendez-vous pour sauter le pas ? 


L’Atelier de Teresa Helbig. (Photos showroom: Marc Pairot)