Burn-out, démotivation, perte de sens, bore-out, les problématiques liées à la satisfaction au travail se sont multipliées au fil des années. De plus en plus de salariés ne se retrouvent plus dans leur métier et décident de quitter leur entreprise. De nouvelles pratiques se sont développées pour y faire face :  le job-crafting. Comment le job-crafting aide-t-il les salariés dans leur épanouissement professionnel ? Tour d’horizon de cette pratique professionnelle !

Le job-crafting, une pratique efficace ? 

Concept créé aux Etats-Unis dans les années 2000, le job-crafting s’est étendu à travers l’Europe. Par définition, le job-crafting vient de «job » le travail et « craft » qui signifie fait-main. Cette pratique vise à façonner et modeler son métier en fonction de ses valeurs, ses aspirations et de ses compétences. Elle consiste à identifier les dimensions de son travail sur lesquelles intervenir pour adapter son environnement de travail et le rendre plus agréable. L’objectif premier du job-crafting est de prendre du plaisir dans son travail et de s’épanouir au sein de son environnement professionnel. 

Comment accompagner ses employés dans leur démarche ? 

Le job-crafting contribue à la motivation, à l’engagement du personnel et dépend de la flexibilité de votre entreprise. Il est essentiel pour chaque employé d’être accompagné dans leur démarche. En tant que manager, vous devrez être à l’écoute et construire, en fonction des attentes de vos salariés, un environnement propice au job-crafting. Il existe plusieurs leviers managériaux pour encourager vos salariés :

Donner aux salariés un « permis de job crafting », c’est-à-dire leur faire savoir qu’ils ont la possibilité de modifier leur poste de manière autonome. Observer les modifications effectuées par vos employés et, en fonction, de leur proposer les ajustements nécessaires. 

Encadrez et accompagnez vos salariés dans leur démarche sous formes d’objectifs réalistes : définir et faire évoluer leur rôle au sein de l’entreprise, identifier leurs motivations et leurs valeurs, valoriser leurs valeurs ajoutées. Cela permettra d’optimiser la qualité des relations professionnelles entretenues et de les faire évoluer…

Optez pour une communication ouverte ! Vous devez établir une relation de confiance entre vous et vos salariés. Pour cela, organisez des entretiens ponctuels dans l’objectif d’échanger sur leurs souhaits ou attentes. Une fois que des axes seront déterminés, vous devrez, lors des entretiens individuels, mesurer les éléments ayant un impact fort sur l’estime de soi et la valeur ajoutée de vos employés, de leur sentiment d’utilité, de contribution et de sens mais aussi évidemment pour l’entreprise. D’après un article publié par MIT Sloan Management Review, 92% des participants qui se sont adonnés au job crafting depuis le début de la pandémie ont observé une diminution de leur niveau de stress de presque 30%. Ainsi qu’une augmentation de leur sentiment de satisfaction professionnelle.

Quels bénéfices pour le salarié ? 

Remodeler ses missions et être “l’artisan” de son métier fait également ressortir une certaine prise de recul du collaborateur sur son environnement de travail. Le job-crafting permet aux salariés d’être en accord avec leur travail et de renforcer leur positionnement au sein de l’entreprise. Un sondage Qapa révèle que 63% des Français actifs sont victimes de bore-out, c’est-à-dire qu’ils s’ennuient à leur travail. Amener vos employés vers le “job-crafting”, vous permettra d’apporter du sens à leur métier, de les amener à plus s’impliquer dans l’entreprise.

En quoi le job-crafting est-il bénéfique à l’entreprise ? 

“Crafter” le poste d’un salarié, permet à l’entreprise et aux collaborateurs d’obtenir des retours d’expérience pour booster la performance individuelle de chacun. Conforter le salarié dans cette démarche valorise son ressenti et le rassure quant à sa valeur ajoutée. Avoir la liberté de proposer des améliorations ou des changements amène le collaborateur à plus de flexibilité et d’adaptabilité. Un employé à l’aise et épanoui est un élément productif et performant pour l’entreprise. D’après Joost Minnaar et Pim de Morree, auteurs de Corporate Rebels, la méthode fonctionne et les entreprises qui la pratiquent peuvent même se targuer d’un meilleur engagement et épanouissement des salariés. 

Avec les nombreux avantages qu’il offre, aussi bien pour le salarié que pour l’entreprise, le Job-crafting permet d’atteindre le poste parfait. Fournir les “outils” nécessaires à vos employés permettra une nette amélioration de leur productivité, de l’épanouissement professionnel mais aussi de les fidéliser!